18-10-2018

Liste de choses à faire à Rio de Janeiro

Afin de compléter mon blog sur Rio de Janeiro qui est déjà bien complet, voici une liste des choses à faire. Il n'y a pas d'ordre de préférence, tout simplement parce que toutes les activités sont fantastiques et se valent. À vous de choisir, et de réaliser celles qui vous correspondent le mieux. N'oubliez pas, je suis guide, faite appelle à mes services, pour plusieurs raisons : sécurité, optimisations de vos journées.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Randonnée au Morro da Urca et à la piste Cautinho

C'est une randonnée pour tous, bien que la montée de la colline de l'Urca soit raide. Le week-end, cette petite randonnée de Rio est certainement la plus pratiquée par les touristes et par les Brésiliens. Il faut en moyenne 30 minutes pour arriver au sommet. Du Moro de l'Urca profitez de l'une des plus belles vues de Rio de Janeiro. Si vous n'êtes pas pressé, détendez-vous ou lisez un livre sur les chaises longues. De retour en bas, vous avez sur votre gauche la piste Cautinho. En vous baladant vous avez de grandes chances de croiser des petits singes (Mico).

Lors de cette promenade, vous avez une vue magnifique sur les immenses falaises, la forêt atlantique et la mer en face de la plage rouge.

C’est un lieu de promenade dans une réserve naturelle et écologique, appelée monument naturel de la montagne du pain de sucre et de l’Urca.

Le seul sentier pédestre ou piétonnier est une piste pavé d’asphalte et comporte d’un côté les pentes rocheuses et les arbustes des collines qu’il longe jusqu’à la fin du Pain de Sucre.

De l'autre côté du chemin, il y a une autre partie de la pente qui descend jusqu'à la mer, et de nombreux endroits avec une végétation côtière, de nombreux rochers et de grosses pierres, qui forment un très beau paysage, surtout par une journée ensoleillée, lorsque l'on peut voir l'eau brillant qui frappe les rochers.

En regardant plus loin le paysage s’élargit et on peut voir certains points, comme une grande île située au pied du Pain de Sucre, ainsi que les montagnes rocheuses de Morro da Babilônia, situées de l’autre côté de Praia Vermelha.

La piste Cláudio Coutinho

En ce qui concerne la piste Cláudio Coutinho, au bout du sentier pavé, il y a un panneau qui stipule que c'est dangereux et ne devrait être réalisé qu'avec des guides expérimentés.

La flore ou la végétation de l'endroit est typique de la forêt atlantique, cependant elle n'est pas aussi grandiose que celle de la forêt de Tijuca, dont la densité et la quantité d'arvóres sont plus grands. Cependant, en général, les bois, les arbres et la végétation sont très beaux et forment un beau spectacle naturel.

En ce qui concerne les animaux et les oiseaux, les plaques sur le site montrent une certaine variété d'animaux de l'écosystème local. Le plus souvent de petits singes ou des oiseaux de sagou et des oiseaux à sang rouge appelés thrips, comme un faucon. Le week-end, le mouvement est plus important et effraie les animaux.

dans les étendues où se trouvent des rochers apparents, de nombreux alpinistes montent la pente de Morro da Urca, avec des équipements tels que des cordes, des agrafes, etc. D'autres grimpent ou ne s'entraînent que sur de petites falaises, comme une sorte de mur d'escalade naturel, pour préparer les débutants aux grandes ascensions.

Le parcours de Cláudio Coutinho mesure 1 250 mètres et porte le nom de l’ancien entraîneur de la Coupe du Monde de 1978.

La piste est également connue comme Estrada do Gastão ou Caminho do Bem-Te-Vi. Elle a été ouverte à la visite de l'armée à la fin des années 1980.

Cláudio Coutinho et Carlos Alberto Parreira étaient également entraîneurs physiques de l'équipe de la Coupe du monde de 1970 dirigée par Zagalo. Coutinho est arrivé au grade de capitaine d'artillerie, lorsque l'armée a été formée par l'école d'éducation physique de l'armée.

Coutinho a rencontré Kenneth M. Cooper aux États-Unis lors d'un congrès. Il a été le propagateur et l'initiateur de la méthode de conditionnement au Brésil, et il aurait couru sur cette route.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Promenade dans le quartier de l'Urca

Urca est un quartier pittoresque et tranquille, créé en partie par la nature et en partie par des hommes sur des digues. Il a également été le site fondateur de la ville. Morros da Urca, Pão de Açucar et Cara de Cão, ainsi que certaines plages caractérisent le quartier.

Points forts et caractéristiques du quartier

Bien que l’Urca soit un petit quartier comparé à d’autres à Rio de Janeiro, elle possède à l’intérieur de ses frontières une des montagnes les plus célèbres de Rio de Janeiro, le Pain de Sucre. À la place Praia Vermelha partent des télécabines du chemin aérien au Pain de Sucre.

Quartiers Plages

Le quartier possède dans ses limites quatre plages, deux d'entre elles à l'intérieur des zones militaires. Les plages des zones ouvertes sont Praia Vermelha et Praia da Urca, situées en face de l'ancien casino Urca, entre l'avenue Portugal et l'avenue João Luiz Alvez.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Promenade en vélo à Barra da Tijuca jusqu'à Grumari

Vous avez effectivement le bord de mer de Copacabana jusqu'au final de Leblon. Ces bords de mer sont souvent remplis par des touristes ce qui rend la pratique du vélo peu agréable. Ce que je vous propose c'est d'aller à Barra da Tijuca, il y a le métro station Jardim Océanico, vous sortez côté mer, sortie B. Marchez environ 10 minutes jusqu'à la mer. Vous allez tomber au kiosque Pepê. Un des meilleurs points de rencontre de Rio de Janeiro. Pour louer des vélos, vous avez soit des bornes sur le bord de mer, soit vous pouvez en louer dans des boutiques de vélos.

Un aller-retour, Barra da Tijuca Praia Pepê jusqu'à la plage de l'abricot et Grumari fait 52 km. Si la distance vous semble excessive, vous pouvez vous arrêter après la plage de la réserve, au final de la plage de Recreio. Laisser vos vélos au Posto 12 et monter jusqu'en haut de la pierre du Pontal. Comptez 30 minutes pour atteindre le sommet.

Vous avez sur mon blog, de nombreuses informations concernant les plages de Rio, je vous invite à les consulter. Pour rappel, les plages de la région ouest de Rio, sont les plus jolies. Je vous invite à découvrir sur votre parcourt, la plage secrète.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Détente ou surf à la plage Joatinga

Si vous cherchez une plage un peu désserte, juste avec des surfeurs et qui ressemble à un cliquez de paradis sur la terre, je vous recomande la plage Joatinga.

La plage de Joatinga est une plage exclusive située dans le quartier de Joá, entre São Conrado et Barra da Tijuca. La plage est assez petite, sa longueur est inférieure à 300 m et n'est pas accessible les jours de marée haute lorsque la mer recouvre presque toute la bande de sable.

Comment se rendre à la plage de Joatinga ?

En voiture : la plage se trouve à l'intérieur d'un condominium à Joá, mais l'accès est gratuit pour tout le monde. Pour y arriver, prenez Estrada do Joá et entrez dans le condominium de Pascoal Segreto. L'accès à la plage se fait par un escalier de la Rua Sargento José da Silva.

En bus : certaines lignes de bus passent devant le condominium donnant accès à la plage, comme les lignes 557 et 332.

Pour aller à la plage, vous devez faire une petite randonnée avec des rochers et des pentes plus abruptes, mais rien de bien difficile. La plage est idéale pour les enfants. Dans le coin droit, il y a une jolie petite piscine pour les petits.

Une bonne référence pour se rendre à Joatinga est le Clube Costa Brava, qui se trouve à côté de la plage.

Quand y aller

La plage est bondée les week-ends ensoleillés, surtout en été. Il est important d’arriver tôt, jusqu’à environ 8 h du matin pour pouvoir se garer. L'idéal est d'y aller en semaine, quand la plage est vide.

N'oubliez pas de vérifier la marée avant de planifier votre voyage à Joatinga. Les jours de marée haute, la bande de sable disparaît pratiquement.

La plage de Joatinga est le point de mire des surfeurs, des belles personnes et des jeunes. S'agissant d'une plage plus isolée et d'accès difficile, plusieurs artistes y circulent aussi généralement. C'est une plage très exclusive, idéale pour ceux qui veulent un peu d'intimité et de sécurité.

La plage n'a pas beaucoup d'infrastructures. En plein été, vous avez même quelques tentes qui louent des chaises et un parapluie et vendent quelque chose, mais dans l'ensemble,

la plupart prennent leur propre tente et leur propre chaise, canga et leur collation.

Malgré toutes les restrictions et les difficultés, il est utile de connaître le paradis des eaux des Caraïbes.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Promenade au Lagoa Rodrigo de Freitas

Lagoa Rodrigo de Freitas est l’un de mes endroits préférés pour me promener à Rio de Janeiro. Le paysage est une pure inspiration pour les activités les plus variées, en plus de fournir de belles photos. Le lieu est beau et charmant, une véritable invitation à la pratique sportive, réunissant de nombreuses personnes qui s’exercent quotidiennement à marcher, courir, pédaler, faire du yoga, etc. La lagune accueille également de nombreux événements tels que pique-niques...

Il existe de nombreuses options de loisirs pour tous les âges et tous les goûts. Vous pouvez vous promener dans la lagune en admirant le Christ Rédempteur, faire une promenade en pédalo, faire du vélo, admirer le coucher de soleil sur la Palaphitas, faire du Stand Up Padle ou ne rien faire en admirant le magnifique paysage.

Les enfants adoreront les montagnes russes, qui comprennent une aire de jeux, une piste de patins à roues, une piste cyclable, des jouets gonflables et une belle pelouse.

Le parc des Catacombes (Parque da Catacumba) à une randonnée qui mène à un mirador avec une vue magnifique. Le sentier est assez calme, ne dure que 15 minutes.

Pratiquer du pédaleau est une excellente occasion d'apprécier Rio de Janeiro sous un angle différent.

Le quadricycle est une autre activité à ne pas manquer, surtout avec les plus petits.

Un programme intéressant à faire ici consiste à réunir des amis pour un pique-nique délicieux. Avez-vous déjà imaginé organiser une fête d’anniversaire avec cette magnifique décoration naturelle ?

Vous avez la possibilité de suivre des cours de yoga dans le lagon. Seule la beauté de l'endroit est déjà une motivation pour faire n'importe quel cours.

Les amateurs de stand up adoreront pagayer dans les eaux calmes de Lagoa Rodrigo de Freitas. Le moment le plus intéressant est le coucher du soleil. Vous pouvez louer lale matériels au Palaphita´s Kitch.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Promenade à Niterói

Aller à la place XV du centre de Rio et le bateau pour Niterói, prendre ensutie un taxi ou un bus, et aller au musée d'art contemporain (MAC), conçu par Oscar Niemeyer. De là, je vous invite à aller au Parque de la cidade.

Le Parque da Cidade se trouve dans le quartier de Niterói à San Francisco. Il n'y a pas d'autobus pour amener les touristes à cette l'endroit, l'ascension peut être réalisée à partir du District de São Francisco ou de Largo da Batalha. Vous pouvez monter en véhicules privés, à vélo ou à pied. L'endroit offre la meilleure vue sur Niterói, à partir de là, vous pouvez voir les plages de l'océan, parmi lesquelles: Piratininga, Itaipú et Camboinhas.

Les bus passent à proximité. 38, 38A et 46, tous partent du terminal près de la gare de bateaux. Pour vous rendre au parc de la ville (Parque da Cidade), une bonne option consiste à descendre du bus à San Francisco, Avenida Presidente Roosevelt, près de Rua Goitacazes, et à vous diriger vers le parc de la ville.

En utilisant les mêmes lignes de bus, vous arriverez à Largo da Batalha, d'où vous pourrez vous rendre au parc par une montée plus agréable mais plus longue. C'est une excellente option pour une promenade d'environ 3 500 mètres en pleine nature. La route est empruntée par la route N. Senhora de Lourdes, qui commence dans le quartier de Maceió (No Largo da Batalha). En arrivant à Largo da Batalha, descendez du bus. Après cette marche en direction de Maceió, un point de repère est la station-service, unique sur la place, qui se trouve sur le chemin de Maceió. La promenade commence dans une rue résidentielle du quartier de Maceió, mais les maisons se font de plus en plus rares et il n’ya plus que la nature du parc. La route est suffisamment large pour permettre la circulation d'automobiles et de motos. Elle est largement utilisée par ceux qui se rendent au parc à vélos.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Promenade au centre de Rio et visiter les églises

De la station de métro Cinelandia, descendez à pied la rue Rio Branco. En allant vers la place XV, vous devriez croiser sur votre chemin de nonbreuses églises, et même la fameuses Candelaria. Éviter d'aller au centre-ville tous seul sans guide. Certaines rue du centre-ville de Rio, le samedi après-midi et dimanche sont complètement désertes.

  • Iglesia de la Candelaria - Praça Pio X, s/n – Centro, Rio de Janeiro
  • Catedral Metropolitana de São Sebastião - Av. Chile, 245 – Centro, Rio de Janeiro
  • Igreja da Venerável et Arquiepiscopal Ordem Terceira de Nossa Senhora do Monte do Carmo - R. Primeiro de Março, s/n – Centro, Rio de Janeiro
  • Mosteiro de São Bento - R. Dom Gerardo, 40 – Centro, Rio de Janeiro
  • Catedral Presbiteriana - R. Silva Jardim, 23 – Centro, Rio de Janeiro

Iglesia de la Candelaria

Un fait curieux a marqué la décision de construire l'église de Candelaria: on raconte que son origine serait une promesse faite par Antonio Martins da Palma et son épouse Leonor Gonçalves, toujours au XVIIe siècle, au milieu d'un voyage en bateau à Rio de En janvier, le couple s’est retrouvé face à une forte tempête qui a presque dévasté le navire. Les fidèles de Notre-Dame de la Candelaria ont promis d'ériger une église, s'ils arrivaient sains et saufs à leur destination.

Après avoir survécu à la tempête, ils ont tenu leur promesse en construisant une petite chapelle sur la place Pie XI, inaugurée le 18 août 1634, qui serait à l'origine de l'imposante Candelaria. En 1775, en raison de la mauvaise conservation de l'église, a été décidé par la construction d'un nouveau temple, qui ne serait finalisé que le 10 juillet 1898.

L’église de la Candelaria a un plan en croix latine, la nef centrale étant la partie inférieure de la tige, tandis que la chapelle principale correspond à la partie supérieure et les chapelles profondes (avec les autels du Saint-Sacrement et de Notre-Dame des douleurs), les bras. L'église a également un intérieur en marbre, une façade en pierre et des portes en bronze du sculpteur portugais António Teixeira Lopes, 1901. La façade verticale est un héritage de l'architecture gothique, tout en présentant des éléments néoclassiques dans les ornements et le fronton triangulaire orné. Des horloges sont installées dans les deux tours, l’une indiquant l’heure et l’autre, les jours du mois, la semaine et les phases de la lune.

Au plafond de la nef, six panneaux de Zeferino da Costa racontent l'histoire de l'église, considérée comme l'une des plus belles de Rio. Le même artiste est responsable des panneaux ornant le haut du dôme de l'église, représentant des personnages de l'Ancien Testament. La Vierge Marie et les Sept Vertus. La Candelária abrite également un musée sacré, des archives avec des documents datant des XVIIIe et XIXe siècles et une bibliothèque inaugurée en 2001.

L’église abrite également la Confrérie du Saint-Sacrement de Candelaria, organisme de bienfaisance responsable, entre autres, du maintien du Pensionato Frei Antônio (ancien hôpital Lazarus, pionnier du traitement de la lèpre à Rio) et de Educandário Gonçalves de Araújo ( école avec une école primaire mixte, avec une éducation primaire complète).

La Fraternité organise aussi périodiquement des expositions photographiques et des réunions de sauvetage et de diffusion de l'histoire et de l'art de Candelaria, ainsi que la programmation de concerts de musique savante et sacrée présentés dans les locaux de l'église ou dans des espaces du centre culturel du centre de Rio (le centre culturel Banco do Brasil, l'espace culturel de la marine, entre autres).

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Promenade au parc de flamengo

Idéalisé par Lotta de Macedo Soares comme étant Central Park Tropical, Parque do Flamengo a été le premier parc de loisirs actif au Brésil.

La plus répandue d’entre elles a été le 12 octobre 1965, à l’occasion de la célébration de la Journée de l’enfant. Cependant, la commémoration promue par la Surintendance du IVème Centenaire en 1965 a eu lieu le 17, à la clôture de la Semaine de l'enfance, au cours de laquelle l'accouchement a eu lieu, en présence de Lotta, de la Cité des enfants et du Théâtre de marionnettes. Selon les publications de l'époque, il s'agissait de l'une des plus grandes fêtes publiques organisées dans la ville ces dernières années. Tout était gratuit, 30 000 enfants et un nombre beaucoup plus grand d'adultes se sont amusés toute la journée avec les différentes attractions programmées.

Son design architectural et urbain a été conçu par Affonso Eduardo Reidy, qui a également développé la plupart des projets architecturaux du programme de loisirs élaboré par Ethel Bauzer Medeiros, spécialiste des loisirs et des loisirs. Le projet de paysage a été élaboré par Roberto Burle Marx et le Bureau des architectes associés, avec la participation du botaniste Luiz Emygdio de Mello Filho, sur des questions liées à la végétation et au sol. Lighting a été signé par le designer américain Richard Kelly. Les études hydrographiques nécessaires à la construction du remblai Flamengo et de la plage artificielle ont été réalisées par le Laboratoire national de génie civil de Lisbonne et les travaux de génie civil du surveillant de l'urbanisation et de l'assainissement-SURSAN, sous la supervision de l'ingénieur Berta Leitchic.

Sur une superficie totale de 1 251 244,20 m² (environ 120 hectares), le parc do Flamengo occupe 930 000 m², avec 330 000 m² de gazon et les 321 244,20 m² restants sont liés aux pistes à grande vitesse, aux joints à rotule et à leurs environnements. Situé entre l'aéroport Santos Dumont et la plage de Botafogo, il s'agit du plus grand parc urbain au monde classé par la mer et classé au patrimoine mondial de la catégorie "Paysage culturel urbain", titre attribué par l'UNESCO par la décision 36 COM 8B.42, juillet 2012, qui l’a inclus dans la Liste du patrimoine mondial. C'est la plus grande zone de loisirs en plein air de la ville. Elle propose des équipements variés pour la pratique de sports, de loisirs, de la culture, de la gastronomie et du divertissement.

Prévu pour être un parc vivant, où l’on s'amuse à éduquer, ce n’est pas simplement un immense jardin où l’on peut contempler une flore, une faune et un paysage magnifique, de la baie de Guanabara. Ici vous avez des champs de pelage; patinage, BMX et aéromodélisme, réservoir de nautimodelismo, piste cyclable, terrains de basket-ball, volley-ball, football, futsal, tennis, gateball, aire de jeux, parkour, stations de secours et plage. Il y a aussi le musée d'art moderne, le monument national aux morts de la Seconde Guerre mondiale, Marina da Glória, le théâtre de marionnettes, le théâtre Arena, ville pour enfants, le kiosque à musique, les pavillons de loisirs, le monument à l'Estácio de Sá, les kiosques de restauration.

Ses immenses pelouses sont l'endroit idéal pour organiser des pique-niques avec toute la famille et les amis. Venez profiter de tout cela, occupez le parc, c'est à vous.

Le parc de flamengo a été conçu de manière ambitieuse. Noble ambition, acte d'amour, pour essayer d'améliorer les conditions de vie d'une ville en créant un nouveau parc, organisme vivant, fait pour l'homme et à sa mesure. (Lotta de Macedo Soares)

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Promenade Escaliers Selarón, parc des Ruines et musée Chácara do Céu à Santa Teresa

Un passage obligatoire à Rio, sont les escaliers Sélaron (Escadaria Selarón).

Une fois en haut des escaliers, prennez sur votre gauche pour aller visiter le parc des ruines.

L'escalier Selarón emprunte l'un des chemins qui séparent les quartiers de Lapa et de Santa Teresa, à Rio de Janeiro. La gigantesque mosaïque est l'œuvre de l'artiste plasticien chilien Jorge Selarón, qui a commencé à décorer l'escalier au début des années 90.

Avec son travail continu et ses propres ressources, il a laissé un cadeau à la ville : les 250 marches entre la rue Joaquim Silva et le couvent Santa Teresa sont devenues un monument et une icône de Rio.

L'escalier Selarón est connu du monde entier. C'étaient des décors de clips, des publicités, des rédacteurs de mode. Parmi les plus de 2 000 pièces qui composent son dessin, on trouve des carreaux de plus de 60 pays, dont beaucoup ont été présentés à l'artiste par des touristes et des fans de l'œuvre.

Après avoir assuré vos selfies dans les paysages les plus colorés de Rio, ne manquez pas de regarder de plus près les pièces qui forment cette mosaïque.

L'escalier Selarón est proche de l'Arcos da Lapa. En transports en commun, vous pourrez vous rendre en métro à la gare de Cinelândia ou en bus pour la rue Mem de Sá et marcher pendant 5 à 10 minutes.

Le meilleur accès se fait par les Regadas Rua Teotônio, qui se situent entre la salle Cecília Meireles et le restaurant Ernesto (un bon endroit pour manger après la visite, il fonctionne du lundi au samedi de 11 h à 2 h). Vous verrez l'escalier en entrant dans la rue.

L’escalier Selarón est librement accessible à tout moment et sans frais d’entrée. Pendant la journée, les rues de Lapa et du Centre sont plus animées du lundi au vendredi, mais l'escalier accueille également de nombreux touristes les samedis et les dimanches.

Le parc des Ruines à Santa Teresa est un programme parfait pour se détendre, sortir ensemble ou discuter sur le magnifique paysage du centre et de la baie de Guanabara. Pour ceux qui veulent s'amuser en famille, l'endroit est également parfait, car le centre culturel du parc propose une programmation gratuite et intense sous forme d'expositions, de théâtres pour enfants, de spectacles de cirque et de musique. Les samedis et les dimanches, un programme spécial pour les enfants et un copieux petit-déjeuner sont servis à la cafétéria locale.

Le centre culturel du parc des Ruines (Parque das Ruínas) était la résidence de la grande protectrice de la Belle Époque Carioca, Laurinda Santos Lobo. Connu comme le "maréchal de l'élégance", Laurinda a réuni des intellectuels et des artistes dans les magnifiques dépendances du manoir, qui est aujourd'hui l'un des plus beaux projets primés de l'architecte Ernani Freire et qui abrite des œuvres d'art expérimentales. A voir absolument !

Du parc des ruines, au lieu de redescendre vers la porte d'entrée du parc, dirigez-vous vers le pont qui vous amène directement au musée Chácara do Céu.

Le musée de Chácara do Céu, qui était l'ancienne résidence de Castro Maya et laissé par lui-même au profit de la population par l'intermédiaire de la Fondation Castro Maya, et est connu sous ce nom depuis 1876. Hérité par Castro Maya en 1936 et (IPHAN) en 1974, le musée présente des collections d’art de différentes époques, d’origines diverses, de livres rares, de mobilier et d’arts décoratifs, réparties dans une maison de trois étages. Aujourd'hui, en plus des expositions temporaires et à long terme, le musée conserve deux salles aménagées à l'origine afin de préserver le caractère de la résidence.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Faut-il être accompagné d'un guide à Rio ?

Ça dépend de beaucoup de paramètres, en voici les grandes lignes. Avez-vous peu de temps durant votre voyage. Dans ce cas les services d'un guide à Rio pourront être d'une grande utilité pour pouvoir optimiser vos journées. Si vous avez que 2 ou 3 jours pour visiter les principales attractions touristiques de Rio, seul un guide pourra vous proposer un programme sur mesure et optimiser.

Vous êtes inquiet à l'idée de visiter la ville de Rio tous seuls. Effectivement Rio n'est pas paris ou New york, il ne suffit pas de prendre un simple plan de la ville à votre hôtel ou de regarder sur votre téléphone mobile google map pour penser pouvoir se balader facilement. Rio de Janeiro est une ville énorme, la ville fait plus de 100 km de long. Un guide touristique qui connaît parfaitement la ville de Rio sera d'une grande utilité pour vous faire découvrir tous les sites touristiques et mais aussi tous les petits secrets de la ville.

Votre budget est limité. Si votre budget est limité pour vos visites, essayer de vous regrouper avec d'autres touristes pour ne pas rester tous seul. Sinon faite comme beaucoup de mes clients, choisissez juste une visite, ça vous permettra d'avoir un maximum d'informations concrète.

Vous avez l'habitude de vous débrouiller tous seuls. Vous êtes des touristes qui ont l'habitude de voyager un peu partout et vous n'avez besoin de personne pour vous montrer la ville. Rio de Janeiro est une grande ville avec des milliers de choses à visiter, seul un guide pourra vraiment vous faire visiter le maximum de choses, sinon vous risquez de passer à côté de beaucoup de belles choses.

Vous n'avez peur de rien. C'est super, vous êtes des touristes aguerris et prêts au maximum d'aventure. Cependant pour votre sécurité, seul un guide expérimenté sera vous prévenir du danger, et vous guidez sur chaque site touristique en toute sécurité.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

J'ai deux jours que dois-je voir à Rio ?

Si vous n'avez que deux jours à Rio, je vous conseille de faire un programme le matin et l'après-midi. Un programme chargé et optimisé en fonction de vos gouts. Voici ce que je vous conseille de visiter. Le premier jour, le matin : Le Corcovado et le Pain de Sucre. L'après-midi la visite de la favela Rocinnha. C'est la plus grande d'Amérique du sud, donc la plus intéressante. Le deuxième jour : le matin : visite du jardin Botanique et de la parque Lage. L'après-midi la visite du centre historique de Rio.

C'est un programme chargé qui demande organisation et d'avoir les services d'un guide. Il n'est pas envisageable d'aller dans la favela Rocinha tous seuls. Idem pour le centre, la visite que j'organise fait 10 km à pied. Sans guide vous risquez de vous perdre ou de prendre énormément de temps pour trouver chaque lieu intéressant, et au pire de prendre une Ruel mal fréquenté.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Je veux voir les plus belles vues de la ville de Rio

Vous avez le mirador à Santa Teresa au parc des ruines qui vous offre une vue magnifique de Rio en 360°. Au parc de la ville de Niteroi vous pourrez comtempler la baie de Guananabara dans toute sa splendeur. Sur place, le week-end je vous invite à y prendre un petit déjeuner, surtout si vous êtes en amoureux. En forêt de Tijuca, vous avez : le Pico da Mirim et Pico da Tijuca - la colline du brulé pour ceux qui réalise la randonnée Paineiras x Corcovado - au sommet de la Pedra da Gavéa et Pedra Bonita - la Vista Chinese - Au sommet du Corcovado vous pouvez appercevoir la zone sud de Rio. Pour finir au sommet de l'Urca et du Pain de Sucre. Pedra do Telégrafo qui vous offre une vue superbe de la région ouest de Rio et des plages.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Je suis seul avez-vous des visites à Rio

Je réalise des visites privées à Rio, que vous soyez seuls ou en couple ou une famille ou encore en groupe, j'aurai le plaisir de vous offrir mes services de guide.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

Je ne suis pas un grand marcheur avez-vous des randonnées à Rio ?

Je réalise de superbes randonnées dans la forêt de Tijuca et autour de Rio pour tout le monde et pour tous les âges. Inutiles d'être un professionnel de la marche, même pour les randonnées qui sont hard. J'accompagne tout le monde, à un rythme qui convient. Chaque randonnée est optimisée pour être réalisées dans un temps convenable.

Liste de choses à faire a Rio de Janeiro

J'aimerais visiter une favela à Rio est-ce dangereux ?

Ce n'est pas plus dangereux que de se balader sur le bord de mer de Copacabana. Cependant, il est fortement recommandé de réaliser cette visite avec des gens qui connaissent parfaitement les lieux. Il est important de visiter une favela dite pacifiée. Quand je réalise la randonnée des Dois Irmão nous passons obligatoirement par la favela Vigidal qui est proche du quartier chic de Leblon. Je réalise également une visite dans la plus grande favela d'Amérique du sud à la Rocinha qui se trouve dans le quartier de São Coradão.

Liens utiles Rio de Janeiro