27-12-2018

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

La ville de Rio de Janeiro est très grande. Seul un guide expérimenté pourra vous la faire découvrir dans son ensemble, mais surtout vous proposera une visite dans les quartiers touristiques. Voyons ensemble ces quartiers de la ville de Rio.

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

Copacabana

Copacabana est l'un des quartiers les plus connus de la ville. Le quartier est animé et rempli de bons restaurants, cinémas, banques. À partir des années 1960, la renommée de Copacabana grandit et attire davantage d'habitants que le quartier ne peut en contenir. Il forme un microcosme unissant des familles de classes sociales différentes dans un espace réduit entre la mer et la montagne.

Copacabana possède l'une des plus belles et célèbres plages de la planète, en demi-lune s'étendant sur 4,5 km, de Leme jusqu'à l'Arpoador, longeant l'avenue Atlântica. Elle est surnommée en portugais la Princesinha do Mar, soit la « petite princesse des mers ». Copacabana est un des emblèmes touristiques de Rio de Janeiro, comme le Corcovado ou le Mont du Pain de Sucre. La plage est le lieu de nombreux événements et manifestations. Le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre, un gigantesque feu d'artifice est tiré devant environ deux millions de personnes rassemblées et habillées en blanc. Comme le vœu, la tradition, à minuit, des fleurs sont jetées dans la mer.

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

Ipanema

Ipanema est un quartier riche, chic et branché de la zone Sud de la ville de Rio de Janeiro au >Brésil. Il est bordé par le très chic Leblon à l'ouest, Lagoa (Lagoa Rodrigo de Freitas) au nord, Arpoador à l'est et l'océan Atlantique au sud.

Ce quartier possède une des plages les plus belles et plus connues du monde, juste à côté de celle de Copacabana. Elle s'étire sur 2,6 km, et est prolongée par la plage de Leblon. Elle est surplombée par la favela de Vidigal.

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

Santa Teresa

Santa Teresa est un quartier sur les hauteurs de la Zone Centrale de Rio de Janeiro. Il prend son nom du couvent des Carmélites dédié à Santa Teresa d'Avila. Il connut un grand essor au XIXe siècle est continue à ce jour de présenter un grand intérêt artistique, culturel et touristique. L'image du quartier est fortement associée au petit train électrique (Bondinho) qui en parcourt les axes principaux et le relie au centre. Santa Teresa est bordé par les quartiers de Centro, Lapa, Cidade Nova, Rio Comprido et Catumbi dans la Zone Centrale, Laranjeiras, Cosme Velho, Botafogo, Catete, Gloria dans la zone sud, et Alto da Boa Vista dans la Zone Nord. Visite du centre historique.

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

Lapa

Lapa est un quartier de Rio de Janeiro situé entre Santa Teresa et le Centre. On y trouve notamment les fameuses arches de Lapa sur lesquelles passent le Bonde Elétrico (Bondinho). Ces arches sont un ancien aqueduc qui fut reconverti avec l’arrivée du tramway. C’est l’un des quartiers les plus animés en fin de semaine avec beaucoup de musique dans les bars et sur la place qui jouxte les arches. On peut y écouter de la Samba, du Forró, de la Música Popular Brasillera, mais également la musique électronique et le rock 'n' roll. Au cours des dernières années, la région s'est imposée comme une destination incontournable pour les touristes étrangers dans la ville.

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

Barra da Tijuca

Barra da Tijuca est l'un des quartiers les plus récents de Rio de Janeiro, qui a pris son essor après les années 1970 et signe un des quartiers les plus évidents de la ville et du Brésil. Chaque jour qui passe, les innombrables attractions du quartier s’intensifient.

Outre les immenses et magnifiques plages et lagunes qui caractérisent le lieu, ainsi que les centres commerciaux, le Rio Centro, l'un des sites phares de la région, est un immense centre de congrès qui a accueilli Rio 92, une conférence mondiale des Nations Unies sur l'environnement, lorsque les chefs d’État du monde entier étaient présents. De nombreuses foires et événements sont organisés sur le site. Le site abritait également le parc olympique et de nombreuses compétitions des Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro.

L'architecture du quartier est également une attraction, avec ses appartements en copropriété formés de hautes tours, dont certaines sont d'architecture attrayante. Certains centres d’affaires se distinguent par leur architecture audacieuse et leur magnifique paysage, ainsi que par l’introduction de nouveaux concepts en matière de contenu architectural programmatique pour les centres commerciaux au Brésil.

En ce qui concerne les parcs et les jardins, on distingue : Le parc Bosque da Barra, un grand espace vert destiné à préserver la végétation originale de la région de Barra da Tijuca, ainsi qu’une zone de loisirs et une promenade.

Le parc naturel municipal de Marapendi, également appelé réserve (écologique) de Marapendi, a également pour objectif de préserver la faune et la végétation de la mangrove et de la restinga de la région. Il est également utilisé comme espace de loisirs face à la nature.

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

Recreio

C'est un quartier avec une prédominance de condominiums de maisons dans certaines régions, et des bâtiments bas sur la promenade face à la mer ainsi que dans les blocs à proximité. Ces immeubles de faible hauteur sont caractéristiques du quartier et sont pratiquement standardisés, puisque le « code du bâtiment » ou la législation de la construction dans le quartier a été pensé en ces termes, de ne pas commettre les mêmes fautes de la zone sud traditionnelle, ni de répéter le méga régime Bâtiments avec gratte-ciel de Barra da Tijuca.

Le quartier est également une continuation de Barra da Tijuca, puisque la plage de Recreio est une extension de la bande continue du sable qui vient de Barra da Tijuca. La principale l'avenue est l'Av. Das Américas et l'Av. Lúcio Costa, et les deux avenues suivent Barra da Tijuca. Pour ceux qui regardent le côté de Barra da Tijuca, vous pouvez voir la Pedra da Gávea et la Pedra Bonita en arrière-plan, et pour ceux qui se trouvent dans la plage de Recreio et regarder vers le côté opposé, vous pouvez voir une formation rocheuse appelée Pontal Tim Maia. C'est un quartier de plaine, en entrant dans le quartier suivant par des rues perpendiculaires à la plage.

Le quartier est très sectoriel, c'est-à-dire qu'il y a principalement des zones résidentielles et des grandes zones commerciales, au long des grandes avenues de circulation rapide, avec d'énormes supermarchés entourés de grands parkings. Il est clair que le quartier a été planifié selon les idées de l'urbanisme à l'apogée de l'architecture moderne au 20e siècle, en pensant peu à l'échelle humaine et en mettant la voiture au premier plan.

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

Les meilleures visites guidées de Rio

Pour visiter la ville de Rio de Janeiro il est fortement recommandée d'être accompagné d'un guide expérimenté. Voici la liste des plus belles visites de la ville de Rio de Janeiro.

Visite de la ville de Rio de Janeiro avec un guide

L'histoire du Brésil

Voici quelques notes de l'histoire du Brésil (les dates les plus importantes), que j'ai pu rassembler du site de Wikipédia. Ce cours résumé vous permettra de faire une lecture rapide et peut être vous donnera encore un peu plus gout à vouloir visiter ce pays magnifique.

1494 - le traité de Tordesillas

En 1494, les deux royaumes de la péninsule Ibérique se partagent le nouveau monde par le traité de Tordesillas.

Toutes les terres découvertes ou à découvrir à l'est de ce méridien doivent devenir biens du Portugal, toutes celles à l'ouest, de l'Espagne.

22 avril 1500 Découverte du Brésil

En 1500, le navigateur Pedro Alvares Cabral débarque sur l'actuel Brésil ( Ilha de Vera Cruz, Bahia) et tout de suite en prend possession au nom du roi Manuel Ier de Portugal.

Les Portugais commencent très vite à exploiter le bois-brésil pour la qualité de son bois et le colorant rouge qu'il contient.

Cabral était à la tête d'une flotte de 13 navires et de plus de 1 000 hommes empruntant le chemin suivi par Vasco de Gama pour se rendre en Inde en contournant l'Afrique.

Vasco de Gama est considéré comme le premier Européen à arriver aux Indes par voie maritime en contournant le cap de Bonne-Espérance, en 1498.

Le point d'arrivée de Cabral est maintenant connu sous le nom de Porto Seguro, Bahia dans le nord du Brésil.

Ilha de Vera Cruz

Ilha de Vera Cruz ou Terra da Santa Cruz a été le premier nom donné par les découvreurs portugais au Nouveau Monde, qui correspond actuellement à la partie du nord-est de la côte brésilienne, racontée dans la Lettre de Pero Vaz de Caminha. Là où se trouvait Monte Pascoal, la première partie de la terre d'Amérique vue par les Lusitaniens, toujours selon la lettre.

Pero Vaz de Caminha est un écrivain portugais, connu par ses fonctions de secrétaire de l'escadre de Pedro Álvares Cabral.

Monte Pascoal

Monte Pascoal (colline de Pâques) est une petite colline (536 mètres d’altitude) située près de la municipalité d’Itamaraju, dans l’état de Bahia. Elle est situé à environ 62 kilomètres de la ville de Porto Seguro.

Le 29 novembre 1961, le parc national de Monte Pascoal, a été officièlement crée avec 22 500 hectares et de 110 kilomètres de périmètre, dans la municipalité d'Itamaraju.

Le parc est ouvert aux visiteurs avec le consentement des Indiens Pataxó qui habitent la région.

1530 les Portugais vont chasser les Français En 1530, une expédition menée par Martim Afonso de Sousa arrive à patrouiller tout le long de la côte, à en chasser les Français et à créer les premiers villages coloniaux, comme São Vicente. (São Vicente est une ville brésilienne du littoral de l'État de São Paulo).

Colonisation 1534 et 1536

Entre 1534 et 1536 le roi Jean III partage le Brésil en 15 capitaineries qui sont attribuées aux nobles portugais.

Des 15 capitaineries d'origine, seulement deux, Pernambouc réussit dans la culture de la canne à sucre, qui appartient à Duarte Coelho, qui a fondé la ville d'Olinda en 1536 et São Vicente, prospère en vendant les autochtones, comme esclaves propriété de Martim Afonso de Sousa.

1549 missions des Jésuites

En 1549, Tomé de Sousa fait voile vers le Brésil pour créer un gouvernement central. Il est le premier gouverneur général du Brésil. Son premier acte est la fondation de la capitale, Salvador da Bahia.

De Sousa amène avec lui des Jésuites, qui créent des missions, sauvent beaucoup d'indigènes de l'esclavage, étudient les langues indigènes et convertissent au catholicisme de nombreux autochtones.

Les travaux des Jésuites pour pacifier une tribu hostile aide les Portugais à chasser les Français installés sur une colonie établie sur l'actuelle Rio de Janeiro.

Colonisation 1553-1557

Le deuxième gouverneur général, Duarte da Costa (1553-1557), connait des conflits avec les Aborigènes et de graves différends avec des colons et l'évêque.

Colonisation 1557-1573

Le troisième gouverneur général du Brésil est Mem de Sá (1557-1573), un administrateur efficace qui réussit à vaincre les Aborigènes et, avec l'aide des jésuites, à expulser les calvinistes français qui ont établi une colonie à Rio de Janeiro (la France antarctique). Son neveu, Estácio de Sá, fonda la ville de Rio de Janeiro en 1565.

France antarctique 1555 à 1567

La France antarctique est une éphémère colonie française qui occupa la baie de Guanabara, à Rio de Janeiro, de 1555 à 1567.

Le roi François Ier n'acceptant pas le traité de Tordesillas qui faisait tomber le Brésil sous souveraineté portugaise, il décida de s’implanter au Brésil et y envoya la première expédition officielle : le navigateur Verrazano y mena plusieurs expéditions à partir de 1523. Durant l'été 1554, Nicolas Durand de Villegagnon visita secrètement la région du Cabo Frio, sur la côte brésilienne, où ses compatriotes protestants avaient pris l'habitude de se réfugier.

Là-bas, il obtint d'utiles renseignements auprès des Indiens Tamoios, s'informant des habitudes des Portugais sur ce littoral, et récoltant les données nécessaires à une future expédition en vue de fonder un établissement colonial. Le site choisi se situait à environ deux cents kilomètres à l'ouest : la baie de Guanabara.

L'objectif de l'expédition était d'installer un noyau de colons pour prendre en charge le commerce avec la métropole, et de jouer un rôle d'intermédiaire dans le commerce maritime avec les Indes.

Après avoir été repoussés des Îles Canaries par l'artillerie et la garnison espagnole de Tenerife, ils atteignirent la côte brésilienne, à Cabo frio, le 10 novembre 1555. Le 15 novembre, l'expédition toucha terre dans la baie de Guanabara, près de l'actuelle Rio de Janeiro.

Rio de Janeiro est fondée en 1565, et les Français sont finalement vaincus en 1567 par Mem de Sá.

1888

La loi Áurea de 1888, abolit totalement l'esclavage au Brésil.

1889

L'Empire et Pierre II du Brésil sont renversés en 1889. La République est proclamée.

L’empire est mort d’avoir mécontenté les nobles possédant des esclaves.

Liens utiles Rio de Janeiro